5a. Kingston & Wolfe Island

Dans le train, wetlands - 1

(18 au 21 mai)

Le voyage en train pour rallier Kingston (env.3h) se passe bien, je traverse de vastes plaines plus ou moins boisées, avec quelques parties marécageuses; de tout petits villages et exploitations agricoles parsemées.

Dans le train, wetlands - 2

Je retrouve avec plaisir le ciel plus ou moins bleu…en tout cas coloré!).

X

X

Arrivée à Kingston

Arrivé à Kingston, je traverse le centre, direction le ferry, gratuit (!), pour Wolfe Island

Pano_QuaiArrivée en Ferry sur WolfeIsland

où je rejoins Damien, un ami limnologue de son état (allez un petit coup de wikipédia pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un limnologue) qui y habite avec sa femme, Caroline dite Cachou, depuis un peu plus d’un an.

X

Je les connais de part les divers jaccuzzy auquel j’ai eu la chance de participer, et de fait ce serai trop bête de passer à côté de chez eux.

Maison de Damien et Caroline (...les amateurs auront reconnu le jaccuzzi dans le jardin ;-) )

Le soir, enfin arrivé sur l’ile, je suis très bien accueilli par Damien dans leur petite maison très cool située à proximité du débarcadère, Caroline étant rentrée en Suisse au moment où je suis là, nous serons entre mecs pour ces 3 jours. Le lendemain matin, après un peu download et tri des photos, je pars visiter Kingston, qui est en fait une ancienne capitale du Canada, ou plutôt des Province-Unies du Canada), sous un temps mitigé mais avec quand même pas mal d’éclaircies bien venues.

Batiment typique du centr de Kingston - 1

L’atmosphère de Kingston est assez sympa et plutôt cosy, il y a comme une ambiance de petite station, mais aussi pas mal de jeunes de part la présence d’une université. Je parcours rapidement le centre historique pour y voir les nombreuses maisons en pierre, ce qui est assez rare pour l’Amérique du Nord,

Batiment typique du centre de Kingston - 2

…mais bon, il y a apparemment eu un peu trop d’incendie à un certaine époque et de fait, la construction de maisons en pierre dans le centre a été rendu quasi-obligatoire.

Sur le ferry - Ballet de la patrouille et voilier

Je retrouve en fin de journée Damien pour prendre le ferry en suivant le bal d’une patrouille d’avion militaire qui nous offre un petit « show » (…en fait , il y a une aussi une école militaire à Kingston) qui finalement est presque moins intéressant/impressionnant que celui offert par les nombreux oiseaux sauvages qui ont élus domicile dans le coin.

Nous allons ensuite, en canoé, prendre l’apéro en duo sur une toute petite ile, et nous refaisons le monde sous le coucher de soleil, très sympa !

X

Ile où on a pris l'apéro - 1

Ile où on a pris l'apéro - Vue générale

X

X

X

X

X

X

X

Vers la frontière américaine...

Joli petit cimetierre

X

Le lendemain je prends le vélo pour un petit tour sur l’ile, et commence avec la visite d’un petit cimetière très charmant où je surprends quelques biches (venues se recueillir?).

Sur Big Sandy Beach

X

X

Je vais ensuite faire une petite balade à Big Sandy Bay, petite réserve naturelle avec plage de sable et de marécages, où je peux voir quelques oiseaux sauvages, le temps étant finalement assez peu ensoleillé je dois être le seul visiteur du jour.

Petit American Robin

L’ile, bien que parsemée de nombreuses habitations, est encore assez entouré d’une nature encore largement sauvage…et de nombreuses éoliennes et quelques panneaux solaires ;-)

En fin de journée, nous allons faire un petit foot avec des gens du coin, surtout des jeunes enfants. Nous ne sommes pas beaucoup, mais la partie est très fun (moi qui n’est pas joué depuis des années, je ne pensais pas que ce serait ici que je m’y remettrais !), on joue une bonne heure et malgré le niveau plus qu’approximatif de nos adversaires, …et on transpire bien !

...Que d'éoliennes...

On se rafraichit au moyen de quelques bières puis on entame une soirée improvisée placée sous le signe des jeux avec « la guerre des moutons », que je découvre mais que je trouve très sympa,…puis le fameux « jungle speed » qui nous tiendra un bon moment et nous vaudra, une fois de plus, de bon éclats de rire !

Cette étape à Wolfe Island aura été vraiment sympa et plutôt peaceful, je commence à percevoir un peu mieux le coté plus « sauvage » du Canada, et j’ai, de plus, pu mieux faire connaissance avec Damien que je remercie infiniment pour son hospitalité et ses bons plans ;-)

J’embarque le lendemain matin (samedi 21 mai), pour 2.5 jours de train pour rallier Jasper dans les Rocky Mountains, avec une petite étape à Toronto.

Tags: ,

About aleskipetra