2a. New York City

Chinatown (WAS DC)

(10 au 13 mai)

Je prends le car pour NY depuis le Chinatown de Washington (je prends un Chinatown bus, c’est pas cher 20$ pour 4h30 de car…avec clim’, mais pas le wifi). Je profite du trajet pour rencontrer et discuter avec un “Washingtonian” qui revient d’un périple de 3 mois en Asie du SE…et un sosie de Whoopy Goldberg (qui a la même verve !), ainsi qu’un petit améri-porto-ricain de 2 ans tout chou, à coté de nous un asiatique somnole à moitié en nous écoutant…ce bus est un vrai melting-pot ;-) !

Arrivée sur NY depuis New Jersey,...et ces bouchons !

X

X

Nous arrivons dans les monstres bouchons new-yorkais, via le New Jersey, véritable « cheville « industrielle » de NY, la skyline de NY apparait enfin au-dessus des entrepôts, je commence à remarquer ces petits réservoirs quasi systématiques sur les toits des « vieux » bâtiments.

X

X

Facade du Gershwin hôtel

Couloir type du GEshwin Hotel

X

Le Gershwin, hôtel où je suis, est plutôt sympa, style pop art (bien dans le ton de NY); je dors ds une chambre avec une coréenne, une brésilienne et un malaysien (Puis après deux danoises)…ca aussi c’est pas mal mixé ! L’hôtel est pas cher, le personnel est super cool (je ne me suis pas entretenu avec les femmes de ménages…moi) et on est pas mal dans l’ambiance NY , bref, je recommande si jamais pour les voyageurs type « Backpackers ».

Le lendemain matin, le temps est légèrement nuageux …mais tout à fait correct, du coup je pars en balade direction Manhattan DownTown. Je commence par apprécier et photographier les immeubles dont beaucoup ont leurs petits réservoirs dont j’ai finalement percé le mystère (cela a confirmé la théorie que j’avais émise), le système d’eau de NY étant vieux et ayant insuffisamment de pression, les immeubles de plus de 6 étages se doivent d’avoir des réservoirs en cas d’incendie (i.e. qui fonctionne en cas de problème…grace à la gravité ! le même système que dans certaines centrales nucléaires). Fin de la parenthèse « technique ».

Flatiron building avec au second plan à gauche un des fameux réservoirs d'eau !

Parking open-air "à étage"

Petit building assez sympa...et réservoir

X

X

X

X

X

X

X

Je descends donc Broadway puis 5th Avenue et profite des vues classiques de buildings (on a tous l’impression d’y être déjà allé tant la ville est présente dans l’imagerie collective…), je m’arrête dans un marché bio au milieu d’un parc pour m’acheter un en-cas puis arrive sur le city Hall, Ground Zero, puis Wall street et enfin Battery Park, la pointe Sud de Manhattan, avec vue sur madame laLiberté, et nouveau lieu de la fameuse sculpture « globe » partiellement endommagée lors du 9/11 (elle tronait apparemment entre les 2 tours), tout un symbole…

Vue typique de NY, le business man, les buildings...et un petit bout de verdure (Manque le taxi quand même ;-) )

Affiche sympa pour la marque Yellow Rat Bastard, dans le magasin éponyme, sur 5th Av.

Un worker avec le City Hall en arrière plan

Ground zero et la construction du nouveau complexe (show must go on !)

Wall Street...

Fameuse sculpture endommagée de Battery Park

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X


X

X

X

X

X

X

Le Brooklyn bridge et moi

Je remonte ensuite en passant par les quai et le port de Brooklyn bridge (« magnétique » comme pont…) coté Manhattan, puis passe par Chinatown, LittleItaly, SoHo, Greenwich village, et retourne entre Chinatown & Little Italy pour visiter le New Museum (musée d’art contemporain assez sympa), non sans être aller visiter une galerie d’art à SoHo et vu plusieurs tournages ou shooting…bref, New York quoi ! J’en profite pour photographier quelques tags et autres oeuvres de street art.

Très joli ! (pris vers SoHo)

Le New Museum

Street Art - 1

Street Art - 2

X

X

X

$

Stret Art - 3

Malgré une certaine appréhension que j’ai pu avoir au début, je trouve que NY est définitivement une ville énorme à tout point de vue, notamment pour se balader (« foot cruising » again),et je pense que cette ville peut même être agréable à vivre, en tout cas dans certains quartiers. Meme si on est d’accord, c’est encore une vision un peu naive et un peu première impression, la seule gêne que j’ai, est due aux hordes de touristes à certains endroits, un peu babyloniens,…. et parfois au rythme parfois un peu “speed” des rues (mais en tant que « citadin né »…ça ne me dérange pas plus que cela). Je suis véritablement charmé pour ce petit microcosme multicolore qui vit à la fois à 1000 à l’heure, tout en prenant le tps (les petites pauses dans les parcs en témoigne) ….le mutliculturalisme y est également plus présente que certaines autres grandes villes (même si on retrouve souvent les mêmes aux “petits travaux” et si la couleur de peaux des

homeless people ou de ceux qui sont devant les centres sociaux est aussi souvent la meme…il y a une impression “d’égalité” plus marqué que ce que j’ai pu le sentir à Paris, Londres ou Genève…). A part ça, clairement, c’est une ville qui demande à elle toute seule une dizaine de jours intensifs pour la visiter, voire plus.

Le soir, je dine avec Eugénie, une ancienne amie du collège que je n’avais pas revu depuis près de 15 ans et qui travaille pour JP Morgan à Manhattan. Diner très sympa et discussions à bâtons rompus, quelques verres de blancs et plaisir de se rappeler plein de vieux souvenirs, tout en évoquant le présent…et le futur.
Le lendemain après mon pti déj’ avalé je pars pour mon deuxième jour de cruising, cette fois dans l’Upper Manhattan (en fait au Nord de mon hotel).

Un groupe de touristes asiatiques faisant un peu de tai-shi (ou équivalent) en attendant le bus à Hell's Kitchen

X

J’attaque tout d’abord par le quartier d’Hell’s kitchen qui est un quartier très sympa dans le Midtown West, situé entre la 10ème av.et les quais de l’Hudson River (voir plan), les quais sont sympas et il y a plein de petits restaus lorsque l’on remonte vers 7th av. …

Vue générale depuis les quais (Hell's Kitchen)

X

X
X

…et son fameux Time Square, qui semble être un des centres de la fourmilière tant il y a des gens, des buildings et des pubs de partout, ca grouille dans tous les sens, il y a vraiment de quoi devenir épileptique !…en même temps je ne sens pas d’ “oppression” particulière, mais effectivement je n’y reste pas des heures.

Time Square - Midi

Petit lac dans Central Park

Central Park et moi

X

X

X

X

X

Je me dirige ensuite vers Central Park pour aller croquer un bout,…et je tombe réellement sous le charme du parc. Le temps y est pour pas mal, car il est simplement radieux, du coup je découvre un ilot de paix planté au milieu de cette forêt de buildings. On y croise pêle-mêle (hormis les touristes…et les fameux écureils et rouge-gorges américain) les joggeurs, les mamans (ou Nannies) et leurs babies, les jeunes qui jouent au freesbee, les “yogeurs” et autres adeptes d’activités relaxantes en tout genre, …et enfin quantité de nanas en maillots qui travaillent leur bronzage pour l’été.

Joggeur devant reservoir lake (un classique) - Central Park

Petit enfant jouant avec des bulles - Central Park

Bref, je mange mon petit casse-croute acheté dans une petite épicerie asiatique à l’entrée de C.Park (NYC est vraiment une ville ou on peut bien manger et de manière diversifié pour pas cher, comme ca c’est dit !) en lisant un petit journal de news local et en regardant un jeune garçon essayer de crever les bulles que fait sa maman, scène très “cute” (même si encore une fois, je passe pour un gros naif…je préfère m’émerveiller de choses comme ca plutot que d’autre blasé, j’espère que vous me comprendrez !),

X

X

X

Old StPatrick's Church

Bâtiment de l'ONU...en travaux

Je finis ma journée de ballade en passant par l’Upper East Side , plutot chic, pour rejoindre d’abord le site de l’ONU, en travaux, mais également grouillant de monde…puis le Rockefeller center encore plus grouillant ! (encore un point névralgique de la fourmillère !), en passant par la Old StPatrick’s Church située au beau milieu des buildings.

Le soir m’offre une très cool surprise à la new yorkaise,. En effet, j’ai sympathisé, au début de mon séjour, avec une de mes « collègues de chambre », une brésilienne de 33 ans prénommée Bianca, mère d’un petit garcon et qui est prof d’art visuels, qui a passé quelques temps à Montréal et qui manie donc la langue de Molière avec un petit accent très sympa. Bon feeling entre nous et on décide, après être allé admirer une expo sur les meilleurs travaux de diplome d’élèves d’une école de design new-yorkaise, d’aller manger une pizza à Brooklyn le soir (nota pour profiter de la magnifique skyline que l’on a depuis les quais), en allant au “Grimaldi’s” une des pizzeria les plus reputée de Brooklyn,…tellement réputée qu’il y a une queue de plus de 50 m devant…du coup on décide (la faim aidant) d’aller dans une autre pizzeria qu’une new-yorkaise nous a indiquée comme étant la meilleure de Brooklyn (elle nous a entendu parlé français et, étant “francophil” comme elle dit, n’a pu s’empêcher d’échanger 2-3 mots avec nous,…marrant); la pizza “small” (équivalente au X-Large chez nous) avalée, nous décidons d’aller voir la skyline et d’aller boire un verre de vin sur les quais. Arrivés sur les quais, pas de petits bars sympa, …mais de la musique au loin assez groovy et funky,…on apprend alors qu’il s’agit tout simplement d’un concert de Maceo Parker sur les quais de Brooklyn devant la skyline !

Skyline depuis Brooklyn bridge

On écoute un peu du concert de loin puis reprenons notre quête d’un petit bar offrant quelques chose à boire. On tombe alors sur une galerie de photo dans un ancien entrepôt désaffecté…il faut dire que nous sommes à DUMBO, le quartier artiste assez trendy (ce que SoHo a pu etre il y a qqles dizaines d’année), ce qui explique cette activité artistique nocturne.

"Into the Bar"

Nous voyons du coup 2 expos très très cools de photos (une sur les chameaux et paysages associés du nord de la Chine…un avant-gout de la Mongolie ;-) et une deuxième expo géniale sur des portraits photos de plein de new-yorkais différents, une chouette façon d’en apprendre sur la ville !), finalement après cet intermède culturel nous rencontrons et suivons sur une bande de gens colombiens, français et américains qui vont justement boire un verre dans un bar très très cool “the bar” ! (ambiance nuits sonores, un grand entreport là aussi ré-aménagé en bar arty,…).

Après une bonne Maredsous (c’est un des bars que j’ai vu qui proposait le plus de bières belges hors Belgique !), nous rentrons en métro, fatigués, mais vraiment très content de cette soirée improvisée !

Ma dernière journée new yorkaise est placée sous le signe de la culture, je me fais donc le triptic mythique, à savoir le Met (Metropolitan Museum of Art), le Guggenheim et le MoMA (Museum of Modern Art). Autant dire que je vois des oeuvres d’art ce vendredi ! (et accessoirement quelques touristes avec…mais bon j’ai l’habitude des musées et je n’ai pas peur de l’indigestion, je prends mon lecteur MP3 et c’est parti ! Je prends le métro, et potasse le plan du Met car le musée est juste GIGANTESQUE (sorte de Louvre ou d’Ermitage II).
Bilan des musées :

Un bout de galerie d'Art Moderne - Met

Le Met d’abord : Plutôt bien fait mais effectivement énormément de choses à voir, je dirais qu’il faut au bas mot 2 jours pour voir à peu près tout …et encore ! N’ayant qu’une demi-journée, je me contente de voir ce que je ne connais pas trop et ce que j’aime bien, …du coup, je commence par les arts “primitifs” d’Afrique, d’Océanie et d’Amérique latine, …assez cool, j’enchaine avec l’Art Moderne (i.e. à partir du XXème), je vois ensuite l’art européen plus “classiques” (…mouais sympa mais un peu de “déjà vu”), je vais voir ensuite les arts américans un peu plus ancien…assez bof, ca casse pas des briques (désolé pour eux), et ensuite je vais voir une expo spéciale sur le travail de feu le fashion designer Alexander McQueen,

Affiche de l'expo McQueen - Met

…et là je vous avoue que je suis sur le cul : Les salles sont simplement ultra bondées, ..mais on en prend plein les yeux, moi qui ne suis pas trop mode je trouve cela simplement superbe, chapeau à ce bonhomme qui était un véritable artiste, j’en ressort avec presque l’envie de m’acheter une robe griffée ! ;-) Je continue ensuite avec les galeries photos, pas mal du tout, puis je finis avec les arts asiatiques (…un chouia déçu,…je mets cela sur le compte de la saturation…cela fait environ 4h30 que je suis dans le musée à vadrouiller non -stop).

X

X

X

Le Guggenheim museum, en reflet dans la carrosserie d'une voiture

Quelques minutes de récupération (le tps d’y aller en fait) et j’attaque le Guggenheim, qui propose une retrospective de sa collection d’Art Moderne années 1910-1918 (nota Delaunay, Kandinsky, Braque, Juan Gris et autres) peintres expressionnistes, avec un petit spécial Kandinsky in Bauhaus (du tps ou il enseignait à la Bauhaus de je-ne-sais-plus-où avec …le suisse P:Klee notamment). Bilan, le musée est très joli, le concept de spirale est très cool, ..l’expo est bien mais sans plus. Belle visite quand meme (env. 1h45).

X

X

La "drum machine"

Après ca, une petite pause casse-croute s’impose, je traverse Central Park puis me prends 2 ptis hot-dogs (…on est quand  même aux States !) en écoutant un black qui joue de la batterie sur des seaux…tout simplement excellent une vraie « drum machine » ! juste dommage qu’il se fasse jeter par les flics 20 minutes après avoir commencé (…et ne pas s’etre arrété une seconde !), je suis un peu fatigué, mais je dois finir mon périple muséen,..aussi je me mets en route pour mon dernier sommet ( ;-) ), à savoir le MoMA et ses 6 étages de galeries !

X

X

Statue de Giacometti dans le jardin du MoMA (depuis l'intérieur du musée)

Arrivé au MoMA, bonne surprise, moyennant 5 minutes de queue, l’entrée est gratuite ! (j’ai bien essayé de payer, mais on m’a gentiment dit que non …donc c’est entendu !).

...moment de calme devant les Demoiselles d'Avignon (i.e. en fait, environ 50 personnes essayant de les prendre en photos 2m derrière)

X

X

X

X


X

X

Je fais les 6 étages, à savoir dans le désordre, l’art Moderne (fin du XIXème-début XXème), l’art contemporain (milieu/fin XXème), la partie photo (cool, sans plus) et architecture/urbanisme (très intéressante) et les expos temporaires (dont une sur lesdifférents types d’impression durant l’Aparthied en Af. du sud et une sur  l’artiste Belge vivant à Mexico, Francis Alÿs,…qui fait un boulot pas mal du tout !).

Une "nature morte" au MoMA,..bah oui ca fatigue les musées ;-) !

Le musée en lui-même est encore une fois très joli,…mais là j’avoue qu’il y a presque trop de gens et qu’à la fin je suis un peu “gavé” …les expressionnistes allemands ne m’en voudront pas si j’ai parcouru leur expo en W.

Extrait de l'expo sur l'Af. du Sud - 1

Extrait de l'expo sur l'Af. du Sud - 2

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X


X

En effet, après un près de 9 heures de visites,…plusieurs centaines de mètres de dénivelé et quelques milliers de marche-stop-marche, je commence à être un peu fourbu ;-) , …mais encore une fois très content de cette journée “museum”
Une remarque pour dire que l’ambiance dans les musées, est sympa dans le sens ou les consignes sont pratiques et bien faites, toutefois il y a beaucoup beaucoup de gens ! Le fait que l’on puisse prendre des photos (sauf au Guggenheim) et que les enfants y soient plutot bien reçus, me réjouit d’un côté (cf. photos…) mais fait un peu foire en même temps…

Enfin, dernière remarque, certains panneaux informatifs indiquant que certains endroits des musées (en général des étages ou des salles d’expo) étaient limités à 563[1] personnes, et là c’est tout le mythe de la précision suisse qui s’effondre devant tant d’ « exactitude » (?), m’ont bien fait sourire…


[1] Des fois sinon c’était, 247 personnes.

Livraison "éclair" de McDo à 23h en pleine rue

X

Le soir je me fais un petit skype rapide avec mon ancien collègue de bureau (et nouveau collège de tour du monde), Nuno, qui lui, est en Equateur (avant d’aller sur les Galapagos…). Nous sommes vraiment chanceux !
Je traverse une dernière fois les rues grouillantes de Manhattan pour aller prendre un car de nuit et aller sur “Niagara Falls” où je rejoins mon cousin Florent et sa petite famille. Je quitte New York très content d’avoir été, pour quelques jours, “a part of it” :-) !

About aleskipetra